Toile retouchée - toujours et encore



Dans le post précédant, je vous montrais un bout de la toile que j'étais en train de reprendre. Voilà le résultat. C'est bien loin de ce que je voulais faire, vue que je ne voulais faire que des retouches minimes.   Je trouve le résultat étrange car c'est bien loin de ce que je fais d'habitude et c'est aussi ça qui est amusant.  Par contre, je remarque la récurrence du noir en ce moment.

Avant - (2010)



Après - 2015


 
Le kimono ( 2015)
acrylique sur toile - 50 x 60 cm

retouche à l'atelier



Depuis que j'ai retouché " femme assise" je suis prise d'une frénésie de retouche et je veux absolument intervenir sur mes vieilles peintures. Très peu de peintures vont en réchapper par exemple Louise, Babeth ou ainsi coule une rivière . Mise à part une petite modif' apportée en 2013, je n'y toucherai pas. Je les aimes bien allez savoir pourquoi.
Après " femme rousse", il était évident que celle-ci allait y passer. J'avais d'abord dans l'idée de reprendre le visage, qu'il soit moins ovale et peut-être plus travailler; retravailler le vêtement et peut-être reprendre le paysage pour qu'il soit moins lisse mais dans l'ensemble garder l'ambiance générale de la toile.
Je fais, refais, reprends. Comme quelque chose clochait, j'ai décide de me concentrer sur le paysage pour revenir plus tard au visage. Ensuit, je suis passé au vêtement puis revenue au visage mais quoique je fasse ça n'allait. Vu l'heure, j'ai décidé d'arrêter. Impossible de m'endormir. Ça me trottait dans la tête. Je cogitais, cogitais et je me suis endormie avec une idée. Je peaufine t vous montre ça vite !

 
 

Les suspensions de Pascale - Home sweet home

 
 
luminaire en fibre de lin - création Pascale Saint-Sorny
 
 

Dans un post précédent, je vous avez déjà parlé de Pascale - Créatrice d'objet en fibre naturelle et du buste en papier que j'avais d'elle (voir ici) .Aujourd'hui, je réitère ( parce que quand on aime on ne compte pas) avec une belle suspension toute ronde. Quelle douce lumière tamisée (pour mieux draguer son fiancé ) !  En attendant de lui trouver une place qui lui rendra justice, je l'ai suspendu à ma tringle. En fait, j'ai pas pu résister... Comme j'aime tous ces petits points de lumières qui se projettent sur mon mur.
Pour voir les autres créations de Pascale :  http://pascale-saint-sorny.fr/







La couronne de fleur

 
 
 
Le couronne de fleur (2015)
acrylique sur papier - 50 x 60 cm
 
La petite dernière qui a failli disparaître derrière une coche de gesso. Finalement, j'ai décidé de mettre un point final. A défaut de l'effacer, j'ai décidé qu'elle était terminée.

7 ans de réflexion au Musée d'Orsay

 


 


Au musée d'Orsay et jusqu'au 22 février, on peut admirer les dernières acquisition du Musée. De la peintures, des gravures, des meubles. Du Maurice Denis, Degas, du Bonnard, du Gallé, du Lalique, Du Bugatti, du Wilt, Bouguereau, du Tissot... enfin que du bon monde. J'avais peur de voir du déjà vu et en fait non. J'ai même vu des peintures auxquelles je n'avais pas prêté attention. Une jolie expo à voir !


James Tissot (1836-1902)
Le Cercle de la rue Royale
 
 
 
Vittorio Zecchin
Les Mille et une nuits
 
Les 3 dernières photos ont été prises sur le site du Musée d'Orsay puisque prendre des photos est interdite et donc pour en voir plus je vous invite à cliquer sur le lien : http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/page/0/article/7-ans-de-reflexion-41150.html?tx_ttnews%5BbackPid%5D=254&cHash=ef742e70eb

Don Giovanni à L'Opéra Bastille



 



A l'Opéra Bastille se joue en ce moment Don Giovanni de Mozart. La mise en scène est du cinéaste oscarisé Haneke. Le réalisateur a choisi de transposé l'action à notre époque dans le monde cruel du travail. Ainsi Don Giovanni, le grand séducteur, est un jeune requin qui se "chope " tout ce qui passe et qui a une jupe. Il en vient même à séduire voire tenter de violer une femme de ménage.... tient, tient... ah non rapprochement avec la réalité est fortuite. Bref, j'ai trouvé ça long et lent. Je trouverai que le texte ne collait pas avec la mise en scène et pourtant la troupe a été ovationnée. A aller voir si on est fan mais vraiment fan d' Opéra ( ou de DSK)
 

Femme vue de dos








femme nue vue de dos, assise vers 1929
René Auberjonois ( 1872-1957


Femme vue de dos ( 2015)
acrylique sur papier - 50 x 60 cm

C'est en voyant cette peinture du peintre suisse Auberjonois que j'ai eu envie de faire un nu de dos. La mienne aussi avait un sein qui pointe mais là dernière minute je l'ai effacé parce ça ne collait plus à partir du moment où j'ai rajouté le petit caraco. Peut-être devrais-je revoir la chevelure

Le saint sort


Le saint sort (2015)
acrylique sur papier - 50 x 60 cm

J'avoue que pour moi avec cette peinture le sort n'a pas été sain ou saint. J'ai voulu trop bien faire et du coup je ne sais pas trop quoi bien en penser. J'ai essayer de reprendre le visage mais à chaque fois je refaisais le même visage. Il faut croire que cela devait être SON visage.




Nouveau avant -après

J'ai réitéré. Cette peinture, je ne pouvais plus la voir en peinture ( c'est le cas de le dire). J'aimais assez la robe et son motif mais son visage... beurk. Concernant le résultat des avant -après, parfois ça me plaît mais parfois je suis dubitative comme pour celle-là. Ce qui est évident pour moi par contre c'est l'évolution de mon style. Je vais donc continuer à travailler pour faire mieux encore. Certaines toiles attendant d'être repeintes. Donc à suivre.



Acrylique sur papier (2015) - 24 x 30 cm



quand c'est plus Noël, c'est encore Noël


j'adore quand ma boite au lettre déborde de cadeaux.
Le petit signe de la cinquième avenue de Kate Dicamillo et Bagram Ibatroulline - édition Tourbillon. Les illustrations sont incroyables. Je vous conseille de jeter un petit coup d'œil à l'article de Sylvie concernant ce livre https://sylectures.wordpress.com/2014/12/02/le-petit-singe-de-la-cinquieme-avenue/
en plus j'ai eu une étole / un carnet et un petit mot gentil.
Si vous êtes féru(e)s de lecture ou bien si vous chercher quoi c'est chez Sylvie qu'il faut aller.
 
Merci Sylvie  tu es un peu comme l'oncle Bens, tes cadeaux sont toujours un succès.
 

Peinture avant -après

 
 
 
acrylique sur toile (2015) - 50 x 70 cm
 
Ceux qui me suivent sur Facebook, ont pu voir que j'avais entrepris de reprendre une de mes vieilles toiles. Pour une fois, j'en suis assez satisfaite. Je vous montre l'avant qui date de 2010 avec une légère modification en 2013. Je considère cette toile comme finie, elle rejoint donc la rubrique "toiles disponibles".
 
avant - version 2010
 
 
 
 après - version 2015
 

Sonia Delaunay - Les couleurs de l'abstraction




Après avoir vu Robert Delaunay à Beaubourg, j'ai fait Sonia Delaunay(1855- 1979) au Musée d'Art moderne de la ville de Paris. Je dois dire que c'est une expo très fournie. Avec cette expo, on se rend un peu mieux compte de l'influence de cette artiste qui était très prolifique ( tout comme son mari) oeuvrant dans la peinture, la mode, l'architecture, le design...



Portrait de petite fille - Sonia Delaunay

Ce couple était fusionel à la vie comme à la scène - leur art est quasi similaire - et donc en sortant de l'expo, je me suis demandée pourquoi faire deux expos : Robert Delaunay au centre George Pompidou et Sonia Delaunay au musée d'Art Moderne ?  


Femme - Sonia Delaunay

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé les premières salles : les salles figuratifs où sa peinture est un mélange de peinture russe, de cloisonnisme ( elle fut très inspirée par Gauguin) et d'expressionnisme allemand. Après ça été trop répétitif pour moi. On peut aussi regretter de ne pas avoir droit de faire des photos alors qu'au Centre Pompidou on pouvait tous photographier. Mais je vous conseille quand même d'y aller juste par curiosité intellectuelle. Les fondus de couleurs vont en prendre plein les yeux. 

Sonia Delaunay - Les couleurs de l'abstraction
au Musée d'art Moderne jusqu'au 22 février 2015. 

Objets déco en fibres naturelles

Voilà je vous présente Pascale. Quand Pascale m'a contactée via Facebook, je ne m'attendais pas à trouver derrière ce petit bout de femme une créatrice. Pascale crée des luminaires et des objets déco en papier.
Je suis ravie de mon buste. Je le trouve super. il ajoute une touche classe à mon petit intérieur. Je vous laisse en découvrir plus en allant voir sa boutique.

Buste - Pascale Saint Sorny



Ci dessous un échantillon de ses créations. N'hésitez pas à faire un tour dans sa boutique si vous êtes conquis(es )

Suspension chambre - création Pascale Saint-Sorny / Suspension - création Pascale Saint Sorny 

Les luminaires sont ultra design tout en étant sobres et poétiques. Vous ne trouvez pas ?

oeuforisme - création Pascale Saint - Sorny

Les bustes sont bluffants. Je pensais que c'était une sorte de plâtre et ben non c'est du papier.

Bustes - Création Pascale Saint-Sorny

Le fauteuil bleu




Le fauteuil bleu (2015)
acrylique sur papier - 60 x 40 cm

Un fauteuil bleu où se reposer pour réfléchir ou lire. La photo n'est pas de très bonne qualité. Le bleu ( contrairement au fond qui est trop jaune) est plutôt ressemblant.  Comme la photo ne rend pas bien, je n'arrive pas à dire si je l'efface ou la garde. Je vais la ranger et la reprendrais plutôt pour voir. A moins que quelqu'un soit intéressé dans ce cas, je serai heureuse qu'elle trouve un bel endroit où se monter.



Peinture abstraite

 
sans titre (2015) 
acrylique sur papier - 50 x 60 cm
 
De la couleur, de la couleur sur de la noirceur.