Caillebotte à Yerres


La propriété de la famille Caillebotte

 Moi qui suis folle de Caillebotte, j'ai sauté de joie quand j'ai vu l'affiche dans le métro. Sauf que l'espace d'un instant j'ai confondu Yerres et Hyères. Mais ouf Yerres n'est pas Hyères et donc c'est plus facile pour d'aller voir mon cher et tendre Caillebotte. Le rendez-vous est pris puisque je ne suis qu'à 50 mn de Yerres en transport en commun. La propriété comporte une imposante demeure blanche qui n'est malheureusement pas visitable, une annexe où se trouve le musée ainsi qu'un restaurant gastronomique ( un vrai ), une orangerie transformée brasserie ( c'est là que j'ai fini, c'est plus dans mon budget), une glacière qui servait autrefois à stocker les aliments au frais, un potager et une chapelle en restauration. Bien sûr, un grand parc; et ce tout ça sur 7 hectares.
L'exposition regroupe une quarantaine de toiles impressionnantes notamment le triptyque de la première salle. Seule regret que ce fut court.

L'Yerres, effet de pluie (1875) de Gustave Caillebotte


  
 Le jardin potager, Yerres ( 1875 - 1878) de Gustave Caillebotte

Le potager


 La Chapelle

L'orangerie

Pêche à la ligne (157 x 113 cm) / Baigneurs, bords de l’Yerres (157 x 117 cm) / Périssoires sur l’Yerres (157 x 113 cm)  (1878) de Gustave Caillebotte

Commentaires

Articles les plus consultés