retouche à l'atelier



Depuis que j'ai retouché " femme assise" je suis prise d'une frénésie de retouche et je veux absolument intervenir sur mes vieilles peintures. Très peu de peintures vont en réchapper par exemple Louise, Babeth ou ainsi coule une rivière . Mise à part une petite modif' apportée en 2013, je n'y toucherai pas. Je les aimes bien allez savoir pourquoi.
Après " femme rousse", il était évident que celle-ci allait y passer. J'avais d'abord dans l'idée de reprendre le visage, qu'il soit moins ovale et peut-être plus travailler; retravailler le vêtement et peut-être reprendre le paysage pour qu'il soit moins lisse mais dans l'ensemble garder l'ambiance générale de la toile.
Je fais, refais, reprends. Comme quelque chose clochait, j'ai décide de me concentrer sur le paysage pour revenir plus tard au visage. Ensuit, je suis passé au vêtement puis revenue au visage mais quoique je fasse ça n'allait. Vu l'heure, j'ai décidé d'arrêter. Impossible de m'endormir. Ça me trottait dans la tête. Je cogitais, cogitais et je me suis endormie avec une idée. Je peaufine t vous montre ça vite !

 
 

Commentaires

Rebz a dit…
tu as du courage de reprendre d'anciens travaux ! ça doit être super dur !
San-tooshy a dit…
Rebz : au contraire ! Ca serait que du courage que de laisser les vieilles toiles Non pas dur. Je ne retouche que celles que je n'aime pas.

Articles les plus consultés